Grève sur le rail - La CGSP-Cheminots en grève à partir de jeudi soir, premier test pour le service minimum

(Belga) La CGSP mènera une action de grève de 48 heures du jeudi 28 juin à 22h00 au samedi 30 juin 22h00. Le syndicat socialiste dénonce le fait que tous les cheminots ne figureront pas sur la liste des métiers pénibles qui servira pour le calcul de la pension. La SNCB s'attend à de fortes perturbations du trafic ferroviaire, d'autant que le syndicat annonce d'ores et déjà que le mouvement sera bien suivi. Le service minimum sera appliqué pour la première fois et les voyageurs auront la possibilité de consulter l'horaire adapté à partir du mercredi 27 juin à 22h00.

"Afin de limiter autant que possible les désagréments, la SNCB élabore un service alternatif des trains pour chaque jour sur base des agents disponibles", a annoncé la SNCB. Concrètement, les milliers de travailleurs de la SNCB et d'Infrabel ont dû signaler au plus tard lundi soir s'ils débrayeront ou non. Il s'agit des travailleurs "essentiels" au fonctionnement du service, comme entre autres les conducteurs et accompagnateurs de train. L'ampleur du mouvement est donc déjà connue mais n'a pas été rendue publique. Sur base des effectifs disponibles, un plan de transport alternatif sera mis sur pied et sera publié mercredi soir à 22h00. La SNCB conseille aux voyageurs de s'informer via le site internet www.sncb.be ou l'application mobile avant de se rendre en gare. Les liaisons IC devraient être privilégiées ainsi que les trains circulant en heure de pointe. Les syndicats ont attaqué le service minimum devant la cour constitutionnelle. Il contrevient, selon eux, au droit de grève. Ils disent également craindre d'éventuels incidents en gare dans l'hypothèse où la demande des voyageurs dépasserait l'offre disponible de trains. Plusieurs syndicats minoritaires avaient également déposé des préavis de grève dans le courant du mois de juin. Mais l'employeur juridique des chemins de fer HR Rail les a rejetés pour des raisons procédurales. La CGSP annonce la présence de plusieurs piquets de grève vendredi et samedi, dont un à l'atelier TGV de Forest. Thalys annonce d'ailleurs sur son site internet que plusieurs trains seront supprimés vendredi et samedi. Une action est également prévue avec la FGTB vendredi à 10h00 devant le cabinet du ministre des Pensions Daniel Bacquelaine. (Belga)

Vos commentaires