En ce moment
 
 

Infirmiers, médecins et pharmaciens appelés à aider dans les centres de vaccination: "Il faut au minimum 1.000 personnes"

 
 

Christie Morreale, ministre wallonne de la Santé, appelle certains professionnels des soins de santé à se manifester s'ils veulent contribuer à la campagne de vaccination. 40 centres de vaccination sont prévus en Wallonie. Pour que ceux-ci fonctionnent, il faut du personnel qualifié.

Le ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale, était l'invitée de 7h50 sur Bel RTL. Elle a répondu aux questions de Fabrice Grosfilley, notamment concernant le vaccin AstraZeneca, examiné ce lundi par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). En outre, la ministre a lancé un appel à certains professionnels de la santé qui veulent aider à la campagne de vaccination.

Fabrice Grosfilley : Il y a 40 centres de vaccination en Wallonie, est-ce que vous avez déjà trouvé le personnel pour ces centres ?

Christie Morreale : Le personnel sera en partie recruté par les directeurs médicaux qui vont s'occuper des centres, mais il y a beaucoup de personnes qui demandent si elles peuvent s'investir également, donc la porte est ouverte. De manière partielle, on va pouvoir compléter les équipes pour les infirmiers, les médecins, les pharmaciens qui le souhaitent. Ils pourront s'inscrire sur la plateforme solidaire.aviq.be. Si vous souhaitez donner un coup de main, de manière rémunérée ou volontaire (pour les pensionnés, par exemple), n'hésitez pas à vous inscrire. Vous serez ensuite contactés par les centres de vaccination. 

C'est une sorte d'appel, vous avez besoin de monde ?

On estime qu'il faut au minimum 1000 personnes qui doivent s'investir. Les infirmiers et les médecins sont déjà très occupés, donc c'est important de pouvoir appeler tout le monde à la cause. Effectivement, il est possible qu'on doive compléter les équipes. En tout cas, ce sera une proposition, et comme on a beaucoup de demandes de professionnels de terrain, je rappelle qu'il ne faut pas hésiter à s'inscrire sur la plateforme. 

Effectivement, on vaccine 6 jours sur 7, de tôt le matin à tard le soir. Ça veut dire qu'il y a besoin d'infirmiers pour faire les piqûres, mais aussi de personnel administratif/logistique ?

Pas spécialement pour la logistique, mais en tout cas infirmiers, médecins, pharmaciens. Les fonctions sont décrites sur le site de l'Aviq, n'hésitez pas à aller y faire un tour.




 

Vos commentaires