En ce moment
 
 

Jan Jambon souhaite alléger les mesures plus vite en Flandre si la vaccination ne s'accélère pas en Wallonie et à Bruxelles

Jan Jambon souhaite alléger les mesures plus vite en Flandre si la vaccination ne s'accélère pas en Wallonie et à Bruxelles
 
 

Sur la VRT, Jan Jambon (N-VA), le ministre-président flamand, a laissé entendre que les politiques devront se pencher à un moment donné sur la différence de couverture vaccinale entre la Flandre d'une part et la Wallonie et Bruxelles d'autre part, singulièrement lorsqu'il s'agira de décider d'un nouvel assouplissement. "Si cet écart s'agrandit, cela deviendra un élément au moment où nous devrons prendre des décisions."       

En Belgique, plus de deux millions et demi (2.656.058) de personnes ont reçu au moins une dose de vaccin depuis le début de la campagne. Le chiffre représente 28,9% de la population éligible à la vaccination, soit les plus de 18 ans. La Flandre avec 29,9% mène légèrement la course devant la Wallonie (28,8%) et Bruxelles avec 22,5%.  

Vaccin1

"J'aurai beaucoup de mal à expliquer qu'on ne peut pas assouplir les mesures en Flandre parce que la Belgique francophone n'a pas été aussi vite que nous". Jan Jambon a néanmoins reconnu qu'en pratique sa proposition serait difficile à mettre en œuvre tant le nombre de Flamands qui se rendent dans les deux autres Régions est important et vice versa.

Plus tôt dans la journée, la ministre de la Culture en Fédération Wallonie-Bruxelles Bénédicte Linard (Ecolo) s'en était pris sur le plateau de "C'est pas tous les jours dimanche" à Jan Jambon (N-VA), en charge de la Culture au nord du pays. Elle lui a reproché de ne pas avoir soutenu le plan de réouverture proposé par le secteur vendredi lors du comité de concertation.

> Déconfinement: voici tout ce qui change ce lundi




 

Vos commentaires