En ce moment
 
 

"Nous n'allons pas vers un confinement", indique Pierre-Yves Jeholet

 
CORONAVIRUS
 

Les chiffres de contamination progressent de manière exponentielle et la tension devient de plus en plus forte dans les hôpitaux. Le Comité de concertation tiendra une conférence de presse ce vendredi à 09h pour présenter les nouvelles mesures pour lutter contre la propagation du coronavirus décidées jeudi soir, a indiqué le cabinet du Premier ministre Alexandre De Croo.

Pierre-Yves Jeholet, était l'invité RTL Info ce vendredi 23 octobre. Le président de la fédération Wallonie-Bruxelles est revenu sur la réunion tenue ce jeudi soir. Au micro de Fabrice Grosfilley, il en a dévoilé quelques aspects. "Le confinement était débattu hier et nous n'allons pas vers un confinement. C'est notre responsabilité politique d'avoir des mesures équilibrées dans les hôpitaux" a-t-il indiqué.

Certains experts plaidaient pour un reconfinement assurant que c'était la seule mesure qui pourrait être efficace. "Nous, responsables politiques, aurons encore des comptes à rendre dans 1,2,3,4 ans par rapport à la scolarité des enfants et toutes les conséquences que ça aura eu sur les enfants, les conséquences économiques, le bien-être psychologique aussi de toute la population. Il faut maintenir l'école, c'est important et ça guide aussi nos décisions politiques", a répondu le président de la fédération Wallonie-Bruxelles. Les cours en présentiel sont donc "vraiment la règle que ce soit en maternel, en primaire et en secondaire", insiste-t-il.

Mesures à venir

Le président de la fédération Wallonie-Bruxelles a par ailleurs confirmé de nouvelles mesures à venir pour les événements regroupant du public, notamment dans le domaine du sport et de la culture. Pour ce dernier, Pierre-Yves Jeholet n'a pas apporté de détails. Il déclare en revanche que : "les compétitions de sport amateur" devraient "être mises entre parenthèses jusqu'au 19 novembre". Les discussions qui se sont déroulées jeudi soir au sein du comité de concertation ont particulièrement mis en avant la jeunesse. Le sport pour les plus jeunes devraient tout de même être maintenu, de même que les stages organisés pendant les vacances scolaires de la Toussaint. "Nos jeunes ont aussi besoin d'activité extra-scolaires", estime l'invité de Fabrice Grosfilley.

Le sport professionnel sera lui aussi impacté. Les rencontres auront toujours lieu mais sans public pour y assister : "Quand on ferme l'Horeca, quand on impacte la culture, le sport amateur, on ne peut pas continuer à avoir un sport professionnel avec un public dans le stade". 

Enfin, le commerce ne devrait par contre pas ou peu être impacté. 

COVID 19 Belgique : où en est l'épidémie ce vendredi 23 octobre? 

Un nouveau comité de concertation se tient aujourd'hui: quelles décisions pourraient être prises? 

 




 

Vos commentaires