En ce moment
 
 

Palais royal: Sophie Wilmès a rencontré le Roi, d'autres responsables politiques suivent

Nouvelle journée de travail pour le Roi Philippe au palais royal. Une journée politiquement très importante. Sophie Wilmès, la nouvelle Première ministre, négociatrice pour le Mouvement réformateur a inauguré la série de rencontres du Roi. À 10 heures 30, c'était le tour de Gwendolyn Rutten, la présidente de l'Open Vld, le parti libéral flamand. À 11h30, John Crombez, le président des socialistes flamand, devaient prendre le relais. 

Les consultations  se poursuivront cet après-midi:

- 13h30: CD&V (Geens)
- 14h30: Groen (Almaci)
- 15h30: Ecolo (Nollet et Maouane)

"Pour nous, c'est une évidence que le PS et la N-VA doivent prendre leurs responsabilités"

Des consultations royales dans une situation politique extrêmement tendue, nous sommes face à un blocage. PS et N-VA ont tenté de discuter ensemble, ils n'ont pas réussi à se mettre d'accord. Ils se séparent dos à dos. Mais selon le CD&V, il continue à revenir à ces deux grands partis de trouver une issue. Le parti centriste flamand renvoie la balle aux deux grands partis. "Pour nous, c'est une évidence que le PS et la N-VA doivent prendre leurs responsabilités" en vue de la formation d'un gouvernement fédéral, a affirmé mardi matin Hilde Crevits (CD&V) dans l'émission De Ochtend sur Radio 1 (VRT). "Les deux plus grands partis doivent se regarder dans les yeux et prendre leurs responsabilités. Si on veut un gouvernement stable, nous avons besoin de ces deux partis", a ajouté la vice-présidente du gouvernement flamand. "A un moment donné, il faut former une équipe et être prêts à affronter les défis", a-t-elle poursuivi en estimant enfin que chaque jour qui passe sans solution "est un jour perdu". 

Le Roi Philippe va devoir être créatif pour sortir de ce qui ressemble de plus en plus à une crise politique.

Vos commentaires