En ce moment
 

Kris Peeters presse les partenaires sociaux de réformer la Loi Renault

Kris Peeters presse les partenaires sociaux de réformer la Loi Renault

(Belga) Le ministre de l'Emploi Kris Peeters (CD&V) veut que les syndicats et le patronat s'activent pour la modernisation de la Loi Renault. Cette loi, adoptée il y a vingt ans, définit les procédures à suivre en cas de licenciement collectif. Kris Peeters a présenté ses propositions de réforme aux partenaires sociaux mais indique qu'il "ne peut pas attendre des siècles". Il veut boucler la modernisation encore cette année.

Le vice-Premier ministre avait déjà annoncé des propositions pour améliorer la Loi Renault. Il veut notamment qu'on tienne compte des sous-traitants, qu'un médiateur soit nommé - préventivement - beaucoup plus tôt et que les travailleurs puissent être inclus dans un plan social, même quand ils trouvent rapidement un nouveau travail. Il s'agit de trouver "un juste équilibre", a indiqué Kris Peeters lundi dans "De Ochtend" sur Radio 1. En d'autres mots: la loi doit offrir une protection au personnel touché, tout en permettant toujours aux entreprises de se restructurer. Kris Peeters a rappelé avoir transmis ses cinq propositions il y a un petit temps aux syndicats et aux employeurs et les appelle à se mettre au travail. "J'attends leur réponse", a-t-il souligné. "Nous devons avancer." La discussion est sur la table du Conseil national du travail, mais elle devra ensuite convaincre les partenaires de coalition - N-VA, Open Vld, et MR - puis recevoir le feu vert du Parlement. "J'espère que nous réussirons à moderniser la loi cette année", a conclu le ministre. (Belga)

Vos commentaires