En ce moment
 

L'accompagnement personnalisé lancé à titre expérimental

(Belga) Le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé mercredi une proposition de décret visant à mettre progressivement en place un accompagnement personnalisé des élèves, une des propositions issues du Pacte pour un enseignement d'excellence.

Concrètement, et pour une première phase-pilote de deux ans, le décret prévoit de renforcer l'encadrement des élèves en classe en finançant, non pas un, mais deux enseignants par classe et ce pour deux périodes de cours hebdomadaires au minimum. Ce mécanisme permettra de mener soit des activités de groupes modulables, mais aussi d'assurer au besoin une meilleure prise en charge des élèves en difficultés au sein même de la grille horaire des cours. A l'heure actuelle, la remédiation est en effet organisée après les cours, ce que les élèves concernés ressentent souvent comme une punition. Dès janvier prochain, ce mécanisme innovant sera mené à titre expérimental et sur base volontaire en 3e maternelle, 1re et 2e primaire pour l'apprentissage de la lecture, ainsi que dans les 1er et 2d degrés du secondaire pour différentes matières. Un budget de 5,6 millions d'euros a été dégagé pour financer la phase pilote. Après évaluation, elle pourrait toutefois être généralisée à l'ensemble des classes, ce qui coûterait alors un peu moins de 60 millions d'euros en vitesse de croisière. Le décret a été approuvé mercredi par l'ensemble des formations politiques, à l'exception du MR qui s'est abstenu. (Belga)

Vos commentaires