En ce moment
 

La N-VA annonce son but pour les élections: Jambon 1er ministre de la Belgique, De Wever ministre-président de la Flandre

  • Elections 2019 : Antonio Solimando analyse l''annonce de la N-VA

  • Bart%20De%20Wever%20candidat%20%C3%A0%20la%20ministre-pr%C3%A9sidence%20de%20la%20Flandre

  • Jan%20Jambon%20candidat%20au%20poste%20de%20premier%20ministre

 

À quatre mois des élections régionales et fédérale, la N-VA a tenu ce lundi matin une conférence de presse pour dévoiler son ambition: Jan Jambon, premier ministre de la Belgique et Bart De Wever, ministre-président de la Flandre. On aurait donc pour la première fois, un séparatiste à la tête du pays. Pour rappel, comme elle l'a encore martelé ces dernières semaines, la N-VA veut une Belgique confédérale. 

Il a toujours refusé de prendre une responsabilité au gouvernement fédéral ou flamand, se limitant à occuper le poste de bourgmestre d'Anvers. Il attendait sans doute le bon moment. Il a jugé, semble-t-il, que ce bon moment était arrivé. À quatre mois des élections régionales et fédérales, le président de la N-VA annonce sa candidature au poste de ministre-président de la Flandre.

Les deux hommes ont dit leur ambition de combattre la "reconquista" annoncée vendredi par le président du PS, Elio Di Rupo, lors des voeux de son parti. Selon M. De Wever, le retour du PS au pouvoir provoquerait une retour en arrière comparable à l'accession de François Hollande à la présidence de la France après Nicolas Sarkozy. La réponse à une telle éventualité est le confédéralisme, a affirmé M. De Wever.javascript:void(0);

Vos commentaires