En ce moment
 

L'exécutif flamand intégrera le pacte énergétique interfédéral dans son propre plan

(Belga) Le gouvernement flamand transposera le pacte énergétique interfédéral dans un plan flamand de l'énergie et du climat, a-t-il décidé vendredi. Il veut ainsi s'assurer que le coût de l'énergie ne nuise pas à la compétitivité des entreprises et reste décent pour les familles, ont indiqué le ministre-président flamand Geert Bourgeois et son ministre de l'Energie Bart Tommelein. Tous deux ont précisé vouloir conclure un accord avec les autres gouvernements sur la répartition concrète et le financement des efforts d'ici à cet été.

Plus tôt dans la journée, le gouvernement fédéral a annoncé un accord sur la stratégie énergétique du pays, qui confirme la sortie du nucléaire en 2025. Un comité de monitoring sera mis en place pour vérifier la sécurité de l'approvisionnement énergétique, le respect des accords de Paris sur le climat, le maintien d'un prix abordable pour les ménages et les entreprises et, enfin, la sécurité des installations. Après cet accord au niveau fédéral, il ne manque plus que la décision du gouvernement flamand sur le pacte énergétique. "Le gouvernement flamand accueille le pacte comme un texte ambitieux pour la mise en oeuvre de la transition énergétique nécessaire", a commenté M. Bourgeois. Son exécutif va élaborer son propre plan de l'énergie et du climat. L'intention est de le remettre au gouvernement fédéral d'ici au 1er juillet. D'ici là, les discussions sur la répartition et le financement des efforts ("burden sharing") devront se poursuivre. Selon Geert Bourgeois, elles doivent permettre d'atteindre une proportion de 35% d'énergie renouvelable d'ici 2030. Le ministre flamand de l'Energie, Bart Tommelein, parle même de 40%. Pour s'assurer que le plan ne nuira pas aux entreprises ni aux familles, le gouvernement flamand veut collaborer à l'élaboration d'une norme qui fera en sorte que le prix de l'énergie reste aligné sur celui des pays voisins. Il portera en outre une attention particulière aux ménages les plus précarisés, d'après M. Tommelein. (Belga)

Vos commentaires