En ce moment
 

L'opposition sp.a et Groen se montre très déçue par les mesures du gouvernement flamand

(Belga) L'opposition écologiste et socialiste flamande s'est dite très déçue par les mesures prises par le gouvernement flamand, samedi, à l'aube, notamment en matière de gestion des déchets et de transition énergétique.

"Ce gouvernement décide surtout de ne pas décider et de refiler la patate chaude au gouvernement suivant. La consigne sur les canettes a droit à un enterrement de première classe. Pour le stop à la bétonisation de la Flandre il n'y a pas de garanties supplémentaires, pas plus que pour les zones boisées à protéger", a commenté le chef du groupe Groen au parlement flamand, Bjorn Rzoska. Seuls points positifs, pour les Verts de Flandre: la perspective de l'instauration de la taxe au kilomètre intelligente pour les voitures particulières, même si la mesure est reportée à la prochaine législature; l'interdiction des sacs en plastic à usage unique dans les commerces; et le recours obligatoire aux gobelets réutilisables lors d'événements. Groen a par ailleurs déploré "un manque total d'ambition en matière d'énergie renouvelable. L'objectif d'un doublement de la production d'énergie verte pour atteindre 13% d'ici 2030 est nettement insuffisant pour atteindre les objectifs fixés lors de la conférence de Paris sur le climat", ont fait valoir les Verts. Le son de cloche est comparable du côté du sp.a. Pour le chef du groupe Joris Vandenbroucke, l'accord revient à "annoncer la paix dans le monde sans dire comment on va y arriver". L'équipe de Geert Bourgeois semble surtout avoir décidé ce que le prochain gouvernement flamand devra faire, et ce alors que l'on a déjà perdu quatre ans avec l'actuel. Aux yeux du mandataire socialiste flamand, la ministre de l'Environnement Joke Schauvliege (CD&V) a dû avaler le plan du lobby du secteur, même s'il y a lieu de se réjouir de la suppression des sacs en plastique à usage unique. (Belga)

Vos commentaires