En ce moment
 

La Birmanie célèbre le 30e anniversaire du soulèvement étudiant pour la démocratie

histoire

(Belga) La Birmanie célèbre mercredi le trentième anniversaire du mouvement étudiant réclamant la démocratie dans cette ancienne colonie britannique et la fin du régime autoritaire militaire, avec des cérémonies à Yangon, ville principale et ancienne capitale.

"Il y a trente ans, notre peuple, le pays entier, s'est levé d'un bloc contre le parti au pouvoir (Burma Socialist Programme Party)", a affirmé le leader des étudiants en 1988, Ko Ko Gyi, en faisant référence au parti mis en place par le général Ne Win après un coup militaire en 1962. "C'est pourquoi cette journée est importante pour notre peuple", a-t-il affirmé à l'agence de presse dpa, ajoutant que les activistes de 1988 allaient commémorer les évènements lors d'une cérémonie à l'université de Yangon, où les manifestants ont commencé à protester en mars cette année-là. Une manifestation générale et d'autres rassemblements avaient été organisés dans tous le pays lors d'une journée symbolique, le 8/8/1988, après des mois de frustrations envers le pouvoir et une économie désastreuse. Les semaines suivantes, en dépit des promesses de réformes, un coup militaire brutal, qui fit des milliers de victimes, a établi la junte. Celle-ci est restée en poste durant 22 ans. La dirigeante actuelle, Aung San Suu Kyi, a gagné en popularité après les protestations estudiantines en établissant la Ligue nationale pour la Démocratie. Son parti a remporté une victoire écrasante lors des premières élections démocratiques, organisées en 2015. Aung San Suu Kyi est toutefois critiquée depuis car elle n'a pas encore réussi à s'imposer face au pouvoir militaire, qui contrôle encore trois portefeuilles ministériels conséquents et un veto au parlement, selon la Constitution de 2008. (Belga)

Vos commentaires