En ce moment
 

La Corée du Nord organise son défilé militaire sans montrer de missiles balistiques

(Belga) La Corée du Nord a organisé dimanche un défilé militaire pour célébrer son 70e anniversaire mais s'est abstenue de montrer les missiles balistiques intercontinentaux (ICBM) qui lui ont valu de multiples sanctions internationales.

Soldats, pièces d'artillerie et chars ont défilé devant le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un dans le centre de Pyongyang. Mais seuls ont été exposés des missiles de courte portée, a constaté un journaliste de l'AFP. Les festivités de la République populaire démocratique de Corée, proclamée le 9 septembre 1948, avaient commencé samedi soir par un concert donné par trois des principaux ensembles du pays, devant plusieurs milliers d'invités, dans le stade de Pyongyang. Les spectacles officiels en Corée du Nord se déroulent devant un écran géant qui présente, alors que les artistes font leurs performances sur scène, des images des succès que s'attribue le régime. Ces dernières années, il était systématiquement diffusé un enregistrement vidéo d'un des tirs de missile balistique, tirs qui ont valu au leader nord-coréen Kim Jong-un, avec les essais nucléaires, de multiples sanctions de la part du Conseil de sécurité de l'Onu. Depuis le début de l'année, le régime nord-coréen est engagé dans une vaste offensive diplomatique. Après une rencontre en juin entre le leader nord-coréen et le président américain Donald Trump à Singapour et un troisième sommet avec le président sud-coréen Moon Jae-in prévu à Pyongyang en septembre, la Corée du Nord a visiblement souhaité envoyer un message moins belliqueux. Aussi, en lieu et place de missiles, il a été diffusé sur l'écran géant des images du mont sacré Paetku, une vue aérienne de Pyongyang ou encore des photographies d'usines et champs de blé abondants, et seuls quelques plans d'équipement militaire conventionnel. (Belga)

Vos commentaires