La Croix-Rouge a résolu 107 dossiers de personnes disparues en 2017

(Belga) La Croix-Rouge a ouvert 274 dossiers de personnes disparues en 2017 et en a résolu 107. Depuis 81 ans, la Croix-Rouge de Belgique dispose d'un service baptisé "rétablissement des liens familiaux" qui vise à aider les personnes sans nouvelles de leurs proches en s'efforçant de renouer le contact avec les disparus. L'année dernière, les trois pays les plus concernés étaient l'Afghanistan, la Guinée et la Somalie qui représentent à eux trois plus de la moitié des demandes, indique mardi la Croix-Rouge de Belgique.

Chaque année à l'occasion de la Journée internationale des personnes disparues, qui se tient le 30 août, le service "rétablissement des liens familiaux" (RLF) de la Croix-Rouge livre les résultats de ses recherches. En 2017, elle a ouvert 274 nouveaux dossiers, dont 107 ont pu être résolus. En revanche, 145 ont été clos négativement et trois personnes recherchées étaient décédées. "Les demandes de recherches ne cessent d'augmenter et ont presque doublé de 2006 à nos jours. Ceci s'explique par la hausse des conflits et des catastrophes naturelles. Près de 7.000 dossiers ont été ouverts de 2006 à 2016 et un peu plus de 2.000 ont été résolus", explique Nancy Ferroni, porte-parole de la Croix-Rouge. Outre les recherches, le RLF a été très actif au hub humanitaire ouvert à Bruxelles afin de prévenir les disparitions au sein des migrants en transit. "Nous organisons le maintien des liens entre les migrants et leurs proches en donnant aux personnes en transit accès à trois téléphones qui leur ont permis de passer 4.675 appels vers leurs familles inquiètes dans leur pays d'origine. Nous avons également mis en place des activités de prévention et mis à la disposition des migrants des points de recharge de téléphone et de wi-fi", ajoute Nancy Ferroni. (Belga)

Vos commentaires