En ce moment
 
 

La face cachée des assistants parlementaires en Belgique: "Des collaborateurs font le ménage, du babysitting,..."

Selon une enquête menée par Le Soir, les tâches des assistants parlementaires sont diverses et variées. Ce statut est sujet à beaucoup de dérives car il n'est pas réglementé. Mais en quoi cette fonction consiste-t-elle?

A la Chambre des représentants au Parlement fédéral, chaque député en a un. En Wallonie en moyenne, ils sont 2,5 équivalents temps-plein par élus. "Ils", se sont les attachés parlementaires, les hommes de l’ombre. Ils préparent les dossiers, les projets de loi, les questions parlementaires. Mais la définition même de leurs fonctions est assez floue et parfois, il y a des dérives.

C’est ce que révèle le journal Le Soir, la face cachée des assistants parlementaires. "Des parlementaires utilisent des collaborateurs pour faire le ménage, du babysitting, aller chercher les enfants à l’école. C’est connu dans le milieu et moins rare qu’on ne le pense", indique le quotidien.

L’enquête a été menée par la journaliste Martine Dubuisson. Un travail compliqué quand il s’agit d’obtenir des informations sur la fonction des attachés parlementaires ou des précisions sur leurs salaires. Beaucoup d’appelés mais peu d’élus.


"Certains ont peur de perdre leur emploi"

"C’est délicat, ces gens travaillent pour des groupes parlementaires", explique Martine Dubuisson, journaliste au journal Le Soir. "En dévoilant la face cachée, certains vont vouloir savoir qui a parlé et d’autres ont peur de perdre leur emploi."

Autre révélation sur ces attachés parlementaires, une partie d’entre eux ne travaillent même pas au Parlement mais directement aux sièges des différents partis politiques. Cela n’a rien d’illégal étant donné qu’un groupe parlementaire dépend d’un parti.

En période de campagne électorale, l’exode est massif pour aller coller des affiches, faire du porte à porte, distribuer des tracts. Les attachés parlementaires, une profession aux fonctions visiblement très très larges. 

Vos commentaires