En ce moment
 

La FGTB et la CSC appellent leurs militants à rejoindre les actions organisées le 8 mars

La FGTB et la CSC appellent leurs militants à rejoindre les actions organisées le 8 mars

(Belga) La FGTB et la CSC appellent vendredi leurs militants et militantes à participer aux actions organisées à l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, notamment à la première "grève des femmes" organisée en Belgique par le Collectif 8 Mars.

Le 8 mars, les personnes concernées sont appelées à ne pas aller travailler, ne pas emmener leurs enfants à l'école, ne pas réaliser les tâches ménagères, ne pas étudier et ne pas prodiguer de soins. Cette action souhaite montrer "que si les femmes se mettent en pause, le monde arrête de tourner". Une grève du même style a été organisée en Espagne l'an dernier, quelque 5 millions de femmes ont cessé leurs activités. La FGTB et la CSC appellent dès lors tous leurs affiliés à rejoindre les actions vendredi prochain des collectifs féministes en région, de la Marche Mondiale des Femmes (17h00 à la Gare centrale à Bruxelles) et du Collectif 8 mars. L'écart salarial était de 21% en Belgique en 2017 et l'écart de pension de 28%, soulignent les deux syndicats dans un communiqué commun. Selon leurs calculs, à partir de 15h05 les femmes travaillent gratuitement. "En 2019, en Belgique, il est injustifiable que les travailleuses, parce que nées femmes, subissent des conditions de travail, de rémunération et des pensions inférieures aux hommes." Le syndicat chrétien CNE avait, lui, annoncé le dépôt d'un préavis de grève fin janvier en vue de cette action. Le syndicat libéral CGSLB avait alors indiqué ne pas soutenir la demande de l'organisation d'une "grève des femmes". (Belga)

Vos commentaires