En ce moment
 
 

La métaphore footballistique de Maxime Prévot au lendemain des élections: "On est au bord du terrain"

Le cdH a essuyé dimanche l'un de ses pires résultats électoraux de son histoire, devenant la 5e formation politique au sud du pays, derrière Ecolo et le PTB. A la Chambre, les centristes ont perdu dimanche 4 des 9 sièges qu'ils occupaient jusqu'ici. Dans les Régions, ils limitent un tout petit peu les dégâts, cédant 3 de leurs 9 sièges au Parlement bruxellois. Et 3 des 13 qu'ils occupaient jusqu'ici au Parlement de Wallonie.

Sur le plateau du RTL INFO, le président du parti, Maxime Prévot, accuse le coup. "Quand j’ai repris la présidence, l’objectif était de se donner un coup de booster pour pouvoir faire mentir les sondages. On a fait de meilleurs résultats que ceux qui étaient escomptés. Mais il faut être clair et lucide, c’est une défaite pour le cdH. Les citoyens ont été plus largement séduits par les discours radicaux qui portent sur les extrêmes", a-t-il indiqué. 

Quant aux potentielles négociations avec les autres formations politiques, Maxime Prévot n'est pas dupe. "Je ne suis pas en position d’avoir des partenaires privilégiés. Je pense que les électeurs ne nous ont pas considérés comme étant partie intégrante de leur 11 de base. On est plutôt actuellement au bord du terrain. On évacue aucune hypothèse mais il y a de sérieux questionnements. Je veux être un président lucide et responsable par rapport à ce message des électeurs", livre-t-il. 

> DÉCOUVREZ LES RÉSULTATS(Par élection, circonscription, commune, candidat)

 

Vos commentaires