En ce moment
 

La mobilité partagée en sera le thème central à Bruxelles

(Belga) La mobilité partagée sera le thème central de la Semaine de la Mobilité à Bruxelles, qui s'étendra du dimanche 16, date de la journée sans voitures dans la capitale, au samedi 22 septembre. La Région bruxelloise souhaite en faire découvrir ses avantages à ses habitants et les encourager à recourir à autant de moyens de transport partagés que possible. Elle veut ainsi réduire la densité du trafic et rendre l'espace public aux Bruxellois.

"Ma voiture ? Plus besoin de posséder, suffit de partager", est ainsi le slogan de la campagne bruxelloise, qui a été dévoilée jeudi par le ministre de la Mobilité Pascal Smet. "Chaque Bruxellois devrait se poser cette question. Pour désengorger, embellir et faire respirer Bruxelles, nous devons tous remettre nos habitudes en question, réfléchir à comment nous nous déplaçons, adopter de nouveaux comportements, et, qui sait, abandonner définitivement notre véhicule personnel pour le plus grand bien de notre ville et de ses habitants", affirme-t-il. La Semaine de la Mobilité débutera avec le Dimanche sans voitures le 16 septembre. Les avantages de la mobilité partagée seront vantés aux Bruxellois et aux visiteurs de la capitale. Ce thème jouera également un rôle clé les jours suivants. Une exposition itinérante traversera notamment la ville en présentant des images avant/après de projets d'aménagements des espaces publics bruxellois. Plusieurs entreprises et écoles s'engageront par ailleurs en faveur d'une mobilité alternative dans le cadre de l'action "À l'école/Au travail sans voiture" de Bruxelles Mobilité. Les employés des sociétés participantes devront ainsi relever le défi d'utiliser le plus grand nombre possible de moyens de transport partagés. Plusieurs personnalités politiques (ministres, bourgmestres, etc.) et du milieu économique (l'organisation des entrepreneurs flamands Voka, l'union des entreprises bruxelloises BECI, ...) testeront également la réalité de la mobilité sur le terrain. EDF Luminus fermera, quant à elle, son parking pendant toute la semaine et offrira à ses employés la possibilité de tester gratuitement les transports publics. Quant aux écoles, elles ne seront pas oubliées. Deux d'entre elles instaureront même des "Schoolstraten" en fermant leur rue pour toute voiture passante. (Belga)

Vos commentaires