En ce moment
 

La préparation au mariage religieux généralisée en Belgique

(Belga) Quiconque voudra se marier à l'église devra d'abord approfondir sa foi au cours de trois sessions préparatoires de deux heures. Les évêques belges ont en outre décidé d'accompagner de manière plus intense les futurs mariés, rapportent vendredi les journaux du groupe Mediahuis.

Une brochure explicative a été publiée cette semaine et un site internet dédicacé a également vu le jour. "Un mariage n'est pas un simple contrat que l'on peut rompre facilement", explique Hilde Pex de la pastorale interdiocésaine des familles. "On se marie pour la vie, pour le meilleur et pour le pire. Les rencontres sont là pour faire comprendre aux futurs mariés ce à quoi ils s'engagent", poursuit l'intéressée. Chaque paroisse décidait jusqu'à présent de la préparation au mariage mais les évêques de Belgique, inspirés par l'exhortation apostolique Amoris Laetitia publiée par le pape François dans la foulée du synode sur la famille, ont décidé d'uniformiser les procédures. Geert De Kerpel, porte-parole de la conférence épiscopale, précise toutefois qu'il ne s'agit pas d'un cours mais d'une introduction à la foi chrétienne. La préparation se concentre en effet sur ce que signifie être chrétien aujourd'hui, sur le mariage chrétien et la vie de famille ainsi que sur les aspects liturgiques de la cérémonie car "dans une société fortement sécularisée, cela ne va plus forcément de soi". L'accent est également mis sur l'accueil au sein de la communauté paroissiale. L'initiative ne vise cependant pas à recruter de nouveaux paroissiens, les évêques souhaitent en effet que les futurs mariés s'investissent d'abord dans leur mariage, "mais si un engagement en découle, c'est d'autant mieux", poursuit Geert De Kerpel. Cette nouvelle approche qui est déjà une réalité dans le doyenné de Gand va désormais être étendue à l'ensemble de la Belgique. (Belga)

Vos commentaires