En ce moment
 
 

La STIB a un nouveau contrat de gestion pour la période 2019-2023

La STIB a un nouveau contrat de gestion pour la période 2019-2023

(Belga) Dans la foulée de l'approbation du plan de mobilité "Good Move", le gouvernement bruxellois a approuvé jeudi le nouveau contrat de gestion liant la Région-capitale à la STIB pour la période 2019-2023.

L'objectif général est de continuer à renforcer l'offre de transport collectif et d'accentuer le transfert modal pour réduire la pression automobile. Sur le plan environnemental, on s'y prépare notamment à l'objectif d'achat de bus exclusivement électriques à partir de 2025. Le nouveau contrat de gestion fixe comme ambition d'arriver à 475 millions de voyages à l'horizon 2023, après un nouveau record de 417,5 millions de voyages l'an dernier, soit une hausse de la fréquentation de 43,8% en 10 ans, ont souligné jeudi les ministres Pascal Smet (Moblité) et Guy Vanhengel (Finances), ainsi que le CEO de la STIB Brieuc de Meeùs. Différentes actions sont fixées dans le contrat: amélioration des fréquences, et programme pluriannuel d'investissement de 6,2 milliards d'euro d'ici 2028 (nouvelles infrastructures de tram vers Tour et Taxi, Neder over Hembeek, Meiser, Tram 9; extensions du réseau métro; développement de solutions de mobilité intégrées avec des partenaires; amélioration de la vitesse des transports publics en surface,...). Le nouveau contrat de gestion renforce davantage le rôle de la STIB en tant qu'acteur dans la ville, en faveur de la mobilité et de son développement, en imposant la promotion et la collaboration avec d'autres acteurs de mobilité, publics et privés. La STIB et la Région s'accordent également pour diminuer de 40% les émissions de gaz à effet de serre par place-km offerte, à l'horizon 2030, et à renforcer la politique environnementale, en investissant dans ses infrastructures (isolation, chauffage, éclairage...) et dans ses véhicules. Dès 2025, seuls des bus électriques pourront être achetés par la société. La STIB s'engage également vers une accessibilité universelle, en agissant notamment sur la mise en accessibilité aux PMR de 50 arrêts de surface par an et sur une sensibilisation et une formation renforcées de son personnel. La Région bruxelloise confirme par ailleurs le rôle de la STIB comme opérateur interne de la Région, le financement de fonctionnement, les dotations spéciales (pics de pollution, évolution de l'offre), la nouvelle orientation du bonus/malus centré sur la qualité de service offert aux voyageurs, ainsi que le plan pluriannuel d'investissement (PPI) pour 2019-2028. (Belga)

Vos commentaires