La Wallonie adopte un cadre légal pour l'installation de points de rechargement LNG

(Belga) Le gouvernement wallon a adopté, en première lecture, un cadre juridique afin de soutenir l'installation de points de rechargement en gaz naturel liquéfié (LNG) en Wallonie. Permettant, par rapport à un moteur diesel ou essence, de diminuer de 25% les émissions de CO2 et de 97% des émissions de monoxyde de carbone (CO), le LNG est principalement destiné aux camions.

"Dans sa stratégie pour les carburants alternatifs, l'Europe a identifié l'électricité, l'hydrogène, les biocarburants, le gaz naturel et le gaz de pétrole liquéfié comme étant actuellement les principaux carburants susceptibles de remplacer le pétrole à long terme. Pour soutenir ce verdissement et le déploiement d'une infrastructure pour carburants alternatifs par le secteur, la Wallonie adapte sa réglementation", a expliqué vendredi le ministre régional de l'Environnement, Carlo Di Antonio (cdH). Le texte précise l'ensemble des conditions d'installation et d'exploitation qui devront être remplies en vue de l'obtention d'un permis d'environnement. Des dispositions en matière d'implantation, de construction, de stockage, d'exploitation ou d'entretien, visant à garantir la sécurité lors de l'approvisionnement, devront notamment être respectées. A l'heure actuelle, une seule pompe LNG est accessible au sud du pays, à Herstal. (Belga)

Vos commentaires