La Wallonie et la Fédération Wallonie-Bruxelles réorganisent leur réseau diplomatique

La Wallonie et la Fédération Wallonie-Bruxelles réorganisent leur réseau diplomatique

(Belga) Les gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont décidé de réorganiser leur réseau de délégations communes à l'étranger.

"Tout en maintenant le cadre de 21 diplomates, dont 14 délégués et 7 conseillers, le réseau des délégations Wallonie-Bruxelles de nouvelle génération gagnera en efficacité et en visibilité. Il s'ancrera durablement dans des zones géographiques que nous avons conjointement définies comme stratégiques afin de veiller au mieux à l'ensemble des intérêts communautaires et régionaux", a commenté le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Rudy Demotte. Cette réorganisation passe notamment par la fermeture de deux délégations (celles d'Alger et de Prague), l'ouverture d'une délégation multi-services à Kigali et l'ouverture de postes de conseillers à Buenos Aires et Bogota. De plus, la délégation Wallonie-Bruxelles de Pékin sera remplacée par une représentation multi-services, selon un communiqué conjoint des deux gouvernements. La réorganisation inclut également une refonte du statut administratif et pécuniaire des agents. Ces changements prévoient notamment la suppression du statut de Haut-Représentant. "Avec la suppression de cette fonction, on gagne en transparence puisque les futurs diplomates devront désormais passer par un concours organisé par le Selor (le centre de sélection de la fonction publique, ndlr). C'est donc un pas de plus vers des principes de bonne gouvernance", salue de son côté le ministre-président wallon, Willy Borsus. Ces changements, selon ces deux exécutifs, visent à mieux garantir le rôle pluridimensionnel et de mise en synergie des délégations Wallonie-Bruxelles "dans une approche convergente, et par zone géographique, de l'ensemble des acteurs des réseaux à l'étranger", que sont notamment l'Awex, Wallonie-Bruxelles International (WBI), Visit Brussels, etc. (Belga)

Vos commentaires