En ce moment
 
 

Laurent Louis, "le député fédéral qui n'existait pas"

 
 

Laurent Louis a officiellement quitté le mouvement Islam. Mais le député fédéral ne se laisse pas abattre. Il a déjà créé un nouveau "mouvement de réconciliation et d'unité nationale". Cet homme politique continue par ailleurs d'agiter le net, comme dans un récent article qui indique, de façon humoristique, que ce député n'existe pas.

"Alors que le monde entier a les yeux braqués sur Snowden et le scandale de la NSA, Wikileaks publie une nouvelle fournée de documents pour dénoncer ce qui s’annonce comme une révélation fracassante au pays des frites et de Tintin. Le sujet ? Laurent Louis, un député fantasque, hors norme qui se révèle être… une pure invention de l’équipe du Gorafi, le journal satirique bien connu. Laurent Louis n’existe pas, il s’agit d’un canular !", peut-on lire dans un article humoristique sur le blog ploum.net.

 

"Dans ma vie, j'aurai entendu beaucoup de choses... "

Inutile de le préciser, c'est cet article qui est un canular. Et Laurent Louis lui-même a tenu à y réagir pour confirmer qu'il était bel et bien réel. "Dans ma vie, j’aurai vu et entendu beaucoup de choses, surtout de nombreuses conneries je dois bien l’avouer. Mais en arriver à lire un article dans lequel on dit que je n’existe pas et que mon identité a été inventée par le pouvoir en place, alors là, c’est le top du top de la bêtise. Et le pire, c’est que des gens soient bêtes au point de croire de telles stupidités. Ils vont même jusqu’à demander la publication de ma carte d’identité, de mon extrait d’acte de naissance ou mes déclarations fiscales, juste pour voir si j’existe bel et bien. Oh mon dieu, dans quel monde vivons-nous ?", a-t-il indiqué en réaction à cet article humoristique qu'il ne trouve, visiblement, pas drôle du tout.

Sur la voie de la sagesse

Ce qui est vrai, par contre, c'est que ce député fédéral, encore président du parti Islam il y a quelques jours, a été démis de ses fonctions au sein du parti. Un nouveau coup dur pour cet électron libre de la vie politique belge. Mais l'élu de la liste PP en 2010 ne s'est pas laissé abattre et a, déjà, créé un nouveau mouvement. "En ce 1er novembre, jour de Toussaint pour tous les Catholiques, j’ai décidé de suivre la voie de la sagesse et du bon sens. (...) Avec des citoyens motivés, j'ai déjà réflechi à la création d'un mouvement citoyen moderne et patriote qui poursuivrait notre idéal de réconciliation et d'unité nationale (...)", a fait savoir Laurent Louis par voie de communiqué.

Quelles inspirations ?

Ce nouveau mouvement est une mouvance inspirée par le groupuscule "Égalité et réconciliation" du polémiste français Alain Soral, dont la mouvance est bien connue pour ses positions antisémites et parfois même négationnistes. Alain Soral (ancien du Parti Communiste puis conseiller de Marine Le Pen) a d'ailleurs été condamné plusieurs fois pour ses propos.

Par ailleurs, dans sa dernière vidéo au Parlement, Laurent Louis évoque aussi Kemi Seba parmi ses influences, un penseur afro-centriste qui avait fondé la Tribu Ka (un groupuscule dissout par la Justice et fondé sur le mythe de la "malédiction de Cham" qui fait des Juifs les responsables des souffrances africaines).


 

Vos commentaires