En ce moment
 

Le budget fédéral chasse les métiers en pénurie en revoyant les allocations de chômage: "Une mesure qui relève beaucoup plus de l'assurance"

Bruno Wattenbergh, notre expert des questions économiques, a analysé le budget fédéral bouclé la nuit dernière.

Le deal pour l'emploi est censé combler les métiers en pénurie en réorientant les chômeurs. Est-ce une bonne méthode ? "Cette méthode va fonctionner partiellement. Ça ne conviendra pas à tout le monde. Imaginez une caissière qui a passé 30 ans dans un supermarché: on ne va pas la reconvertir en quelques mois en boucher, un des métiers en pénurie. Mais le gouvernement fédéral l'a bien compris: il explique que sur les 140.000 emplois vacants dans les secteurs en pénurie, il n'espérait en combler que 19.000 avec ces mesures. Mais le message est fort: chacun doit être responsabilisé et avoir la possibilité de retrouver du travail le plus vite possible grâce à ce type de formation. Et il y a la carotte (avantage fiscal) et le bâton (baisse accélérée des allocations de chômage). On passe du système d'allocation universelle à une mesure plus ciblée qui relève beaucoup plus de l'assurance".

La banque Belfius entre en partie en bourse: bonne ou mauvaise nouvelle ? "C'est une bonne nouvelle pour Belfius et pour son personnel. Il n'y a aucune raison que la banque change sa stratégie, qui est de travailler avec énormément d'indépendants, et de financer une série d'institutions. Belfius travaille sur un marché concurrentiel, et cette entrée en bourse va lui permettre de se développer, de faire des opérations d'acquisition pour atteindre une taille critique sur le marché belge. C'est positif et il n'y a pas de raison que le gouvernement cesse d'exercer son contrôle puisqu'il va rester majoritaire".

Vos commentaires