En ce moment
 
 

Le CD&V, allié secret de la N-VA et du Vlaams Belang pour l'indépendance de la Flandre ?

Notre chroniqueuse Isolde Van Den Eynde lâche une bombe en plein débat sur les résultats du dernier Grand Baromètre, qui révélait que, si les élections fédérales devaient avoir lieu demain, plus d'un électeur flamand sur deux choisirait un parti indépendantiste flamand et le Vlaams Belang deviendrait le plus grand parti à la Chambre.

La conversation porte alors sur le cordon sanitaire autour du Vlaams Belang, et sur ce qui pourrait arriver si les résultats de notre dernier Grand Baromètre se concrétisaient : à savoir un Vlaams Belang et une N-VA majoritaires à la Chambre... Notre chroniqueuse Isolde Van den Eynde (journaliste pour Het Laatste Nieuws) lâche alors une bombe.

Pour elle, oui, la N-VA et le Vlaams Belang s'allieraient pour former un gouvernement fédéral et aller aussi loin que possible vers l'indépendance mais, en plus, ils auraient un allié inattendu : le CD&V. La preuve ? "En octobre 2018, des informations me sont déjà parvenues qu'il y avait des pourparlers entre le Vlaams Belang et la N-VA mais aussi des bourgmestres CD&V. Donc il y a déjà des contacts."

Christophe Deborsu précise : "ça n'a pas été public..." "Ca n'a pas été public, confirme la journaliste, c'est entendu par Radio Couloir mais j'ai quand même entendu ça". Avant d'ajouter qu'une alliance N-VA/Vlaams Belang serait déjà en soi inédite, les deux parties cherchant à attirer les mêmes électeurs, mais qu'une alliance avec le CD&V le serait encore plus.

Et de conclure : "Si ce scénario se fait (des résultats aux élections comme ceux révélés par le dernier Grand Baromètre, NDLR), le cordon sanitaire sera définitivement brisé."

Vos commentaires