En ce moment
 
 

Le centre pour demandeurs d'asile de Jambes n'ouvrira pas avant mi-février

Le centre pour demandeurs d'asile de Jambes n'ouvrira pas avant mi-février

(Belga) Le centre pour demandeurs d'asile de la caserne du Génie, à Jambes, ne sera pas opérationnel avant le 15 février, indique jeudi la Ville de Namur. Sa capacité sera par ailleurs réduite à 300 places et sa durée d'ouverture limitée à 18 mois.

La commune rappelle qu'aucune concertation n'avait eu lieu lorsque la Croix-Rouge avait annoncé, début janvier, l'ouverture du centre pour le 1er février. Après discussion avec les ministres compétents, Maggie De Block (pour l'Asile et Migration) et Didier Reynders (pour la Défense), la Croix-Rouge, Fedasil et le Bureau Economique de la Province (BEP), il a été décidé de ne pas ouvrir le centre avant le 15 février, de manière à organiser une concertation avec les riverains. Sa capacité va également être limitée à 300 places, au lieu des 500 annoncées initialement. Enfin, la durée de l'occupation sera limitée à 18 mois afin notamment de permettre la requalification de la caserne, qui était encore occupée par la Défense jusqu'à fin 2018 et qui lui appartient toujours. A ce titre, la Ville de Namur a établi une note d'intention qui fixe, pour le futur acquéreur du site, les balises relatives à son occupation, afin d'y créer un tout nouveau quartier. Le collège communal précise également que le centre d'accueil de Belgrade va être déplacé dans d'autres bâtiments afin de permettre le déploiement d'un parc d'activités économiques par le BEP. L'ouverture de ce centre, initialement prévue jusqu'en juin, pourrait par ailleurs être prolongée. Le délai de 18 mois pour le centre de Jambes correspond au temps nécessaire à la finalisation de la vente du site par la Défense et à l'obtention d'un permis pour le futur projet urbanistique, ajoute la Ville. (Belga)

Vos commentaires