Le CGRA a rattrapé son retard et n'a plus que 4.847 dossiers à traiter

(Belga) Le Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides (CGRA) a actuellement moins de 5.000 dossiers à traiter, le nombre le moins élevé depuis 2.000. L'organisme a ainsi rattrapé son retard par rapport à la crise de 2016, lorsque 18.375 dossiers étaient entre les mains du CGRA, écrivent mercredi les titres Sudpresse et Het Laatste Nieuws.

"Le gouvernement a accordé en 2015 des fonds supplémentaires, entre autres, au CGRA pour le recrutement d'employés supplémentaires. Ces mesures ont induit des effets perceptibles", explique le cabinet du secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration, Tho Francken (N-VA). En juin 2018, les employés du CGRA avaient 4.847 dossiers à examiner, qui couvraient environ 6.300 personnes. Un record depuis l'année 2.000. Les demandes sont actuellement analysées en trois mois, selon le cabinet du secrétaire d'Etat. Le commissariat a recruté 138 personnes depuis 2015-2016. (Belga)

Vos commentaires