En ce moment
 
 

Le directeur ad interim d'Unicef Belgique écarté après des accusations sur Twitter

Le directeur ad interim d'Unicef Belgique écarté après des accusations sur Twitter
©Belga

Le directeur ad interim d'Unicef Belgique, qui occupe le poste seulement depuis une petite semaine, a été provisoirement démis de ses fonctions dimanche, annonce dans un communiqué le président de l'organisation, Eddy Boutmans. Des messages postés sur Twitter ont porté de lourdes accusations à l'encontre du remplaçant, affirmant qu'il était impliqué - en tant qu'ancien trésorier de l'association Hacer Puente - dans un dossier d'adoptions frauduleuses au Guatemala (lire un article complet au sujet des "enfants volés" du Guatemala ici).

"Après avoir lu certains messages sur Twitter qui portent de lourdes accusations à l'encontre du directeur ad interim d'Unicef Belgique, Bernard Sintobin, le président a demandé à M. Sintobin de se retirer temporairement" le temps que la clarté soit faite sur ces accusations.

"Le président est personnellement convaincu que Bernard Sintobin est de bonne foi et n'est pas impliqué dans les adoptions frauduleuses", indique Unicef Belgique dans un communiqué.

Vos commentaires