Le gouvernement de la FWB approuve plusieurs dispositions pour faire avancer le Pacte d'excellence

(Belga) Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a adopté vendredi plusieurs dispositions importantes du Pacte pour un enseignement d'excellence, dont la création d'une entité jouant le rôle de pouvoir organisateur, juridiquement distincte et indépendante du pouvoir régulateur.

Les ministres ont notamment adopté une note décidant de la création, à partir du 1er janvier prochain, d'une entité Wallonie Bruxelles Enseignement (WBE, faisant office de pouvoir organisateur) qui sera juridiquement distincte et indépendante de l'Administration générale de l'Enseignement (AGE, le pouvoir régulateur). "Ce projet permet le renforcement de l'enseignement officiel organisé par la Fédération Wallonie-Bruxelles, tout en garantissant sa neutralité et son caractère public. Il assure aussi l'impartialité du pouvoir régulateur par rapport à l'ensemble des établissements", a indiqué le ministre-président Rudy Demotte (PS) dans un communiqué. Le gouvernement francophone s'est également accordé sur des mécanismes assurant, de manière pérenne, le financement de l'enseignement organisé et donnant à l'entité créée les moyens d'opérer la réforme. Il a aussi pris acte d'une note sur la réorganisation du Service général de l'Inspection, qui entérine le rôle essentiel et reconnu de l'Inspection dans le futur cadre de pilotage et d'une note d'orientation sur les grilles horaires du futur tronc commun, fruit d'un long travail d'élaboration collective. "L'approbation de ces textes révèle la volonté sans faille du gouvernement d'avancer dans la mise en œuvre du Pacte pour un enseignement d'excellence. Chaque étape franchie nous rapproche de notre objectif, celui d'un système éducatif réunissant tous les acteurs concernés par l'avenir de nos enfants autour d'un même objectif: assurer un enseignement de meilleure qualité à tous les élèves", souligne le communiqué. (Belga)

Vos commentaires