En ce moment
 
 

Le gouvernement MR-cdH n’a plus la majorité: le départ de Patricia Potigny est "une stupéfaction totale" pour Jean-Paul Wahl (vidéo)

ELECTIONS 2019

Depuis cette semaine, le gouvernement wallon MR-cdH n’a plus la majorité. Celle-ci ne tenait qu’à un siège et le départ d’une députée libérale, Patricia Potigny, vers les Listes Destexhe a tout fait chavirer. Première grosse difficulté : le vote sur la réforme des Aides à la Promotion de l’Emploi (APE). Les Listes Destexhe ont annoncé leur abstention sur le sujet et, avec l’absence du député-bourgmestre Maxime Prévot, le vote a finalement dû être reporté, car aucune majorité ne se dessinait.

D’après de nombreuses sources, le dossier des APE, cher au MR, est lié à celui de l’Assurance Autonomie chère au cdH. Si l’un ne passe pas, l’autre ne passe pas non plus.

Jean-Paul Wahl était invité sur le plateau de "C'est pas tous les jours dimanche" ce dimanche. Le Chef de groupe au Parlement wallon (MR) avoue n'avoir rien vu venir concernant le départ de Patricia Potigny. "C'était une stupéfaction totale lundi matin, avant une grande déception car je trouve qu'elle aurait pu avoir la correction d'avoir, ne fut-ce qu'un contact préalable. Et enfin, ça fait place à la colère car les conséquences d'un acte complètement irréfléchi et déshonorable... Véritablement, se faire objectivement l'allier des gauches, l'allier des syndicats pour mettre à mal désormais tout le restant de la politique qui peut être menée au niveau du Gouvernement wallon et du Parlement wallon... Ou bien elle n'a pas réfléchi, ou bien, c'est insensé... Mais en tout cas, elle aurait dû démissionner. Elle s'est d'ailleurs engagée lorsqu'elle est devenue élue", explique-t-il.

Vos commentaires