En ce moment
 

Le MR Fabian Culot quitte la vice-présidence de Publifin mais reste administrateur

Le MR Fabian Culot quitte la vice-présidence de Publifin mais reste administrateur

(Belga) Le député wallon et vice-président du conseil d'administration de Publifin Fabian Culot (MR) a annoncé jeudi sa démission de la vice-présidence de l'intercommunale liégeoise, anticipant ainsi une nouvelle incompatibilité prochainement édictée par la Région wallonne. Il reste néanmoins administrateur de Publifin.

Le futur décret "gouvernance" des organismes wallons sera examiné en commission des Pouvoirs locaux du parlement wallon le 13 mars prochain. Il n'autorisera plus un député wallon à cumuler ce mandat avec une fonction de président ou de vice-président d'une intercommunale. Le décret pourrait être voté en séance plénière du Parlement wallon le 28 mars. Entré au CA de Publifin quelques mois après l'éclatement du scandale, parmi les nouvelles têtes appelées à remettre de l'ordre, M. Culot est l'un des députés wallons qui sera visé par la nouvelle incompatibilité de mandats. La ministre des Pouvoirs locaux Valérie De Bue (MR) avait déjà reconnu qu'il devrait faire un choix, mais M. Culot estimait que démissionner de Publifin avant que la refonte du groupe ne soit tracée "contribuerait à déstabiliser le travail en cours, à l'heure où des résultats rapides sont attendus". Le président du MR Olivier Chastel avait toutefois appelé lundi les députés concernés par la future incompatibilité à démissionner de leur présidence ou vice-présidence d'intercommunale dès que le projet de décret "gouvernance" arriverait sur les bancs du parlement wallon. "Autant anticiper plutôt que d'être obligé de démissionner", a commenté M. Culot. "Ainsi, on peut débattre en commission sans être visé par le champ d'application. Je reste administrateur et compte bien le rester jusqu'à la refonte de l'activité du groupe et la recomposition du management", précise-t-il. L'intéressé souligne qu'il continuera d'exercer cette fonction à titre bénévole sachant qu'il fait partie des quelques administrateurs à avoir renoncé au jeton de présence. Au CA de ce jeudi, il sera également question de poursuivre l'analyse des différents scenarii à la suite de la sortie de Resa du groupe Nethys. Dans ce cadre, l'"executive vice-president" de Resa, Quentin Gemoets, sera entendu après le courrier qu'il a envoyé pour se plaindre d'avoir toujours été écarté des décisions stratégiques concernant le GRD (Gestionnaire du Réseau de Distribution). Aucune décision ne devrait être prise aujourd'hui. On apprend par ailleurs que, dans une logique de transparence, mais aussi pour contrecarrer certaines critiques, le CA de Publifin pourrait diffuser les chiffres attestant d'une diminution importante des coûts des structures de Publifin, son CA étant désormais réduit à 13 administrateurs. Une diminution qui pourrait être de l'ordre de 90%. (Belga)

Vos commentaires