En ce moment
 
 

Evolution du coût de la vie: le panier de la ménagère, c'est quoi?

Comme chaque année, le "panier de la ménagère" qui permet de mesurer l'évolution des prix a été adapté. Neuf nouveaux produits font leur apparition.

Le ministre de l'Economie Kris Peeters (CD&V) a donné son aval à l'accord des partenaires sociaux sur l'adaptation de l'indice des prix à la consommation. Neufs nouveaux produits, comme les livres de cuisines, les tatouages ou les voitures d'occasion, apparaissent dans le "panier de la ménagère" qui permet de mesurer l'évolution du coût de la vie en Belgique et sur lequel les salaires sont automatiquement indexés.


Neuf nouveaux éléments en 2019

Chaque année en janvier ce panier de dépenses est adapté avec de nouveaux produits et services. Pour 2019, neufs éléments font leur apparition dans cette corbeille: le loyer d'une chambre d'étudiant, le tarif horaire d'un couvreur, le remplacement d'une serrure de porte, des compresses thermiques, des voitures seconde main, des livres de cuisine, la consultation d'un diététicien, les tatouages et les voitures d'enfant.


La méthode de calcul affinée pour certains produits comme les billets d'avion

Pour d'autres produits ou services déjà pris en compte, la méthode de calcul a été affinée. C'est le cas par exemple des billets d'avion dont les prix sont désormais pris en compte deux mois avant le départ. "Comme les réservations se font de plus en plus souvent peu avant le départ, les réservations effectuées deux mois et deux semaines avant le départ sont également ajoutées au panier", explique-t-on cabinet de Kris Peeters dans La Libre Belgique. L'échantillon des villages de vacances inclus dans le "panier de la ménagère" est aussi élargi ce qui permet de mieux refléter l'évolution des prix.


Les coûts des services bancaires précisés

Enfin, les coûts des services bancaires sont aussi précisés, non plus en se basant sur le coût des comptes à vue de cinq grandes banques mais en tenant compte de quatre profils d'utilisateurs. Ceux-ci sont compris comme des utilisateurs électroniques avec ou sans carte de crédit, et des utilisateurs traditionnel avec ou sans carte de crédit.

La composition du panier de la ménagère continue de puiser aussi dans les mégadonnées ("big data"), se basant davantage encore sur les données des scanners aux caisses enregistreuses des supermarchés. Via le "webscraping", les données relatives au commerce en ligne sont aussi prises en compte, notamment pour les prix des chaussures, des week-ends à la mer ou en Ardennes, des chambres d'hôtel, de location d'une chambre d'étudiant et des voitures d'occasion. 

Vos commentaires