Le patronat veut une réforme globale du système de congés, la FGTB est satisfaite

(Belga) La FEB aurait préféré une réforme globale du système des congés, a-t-elle indiqué après l'annonce d'un "accord parlementaire de l'été" conclu entre les partis de la majorité auxquels s'est joint le cdH. "Ce sera pas évident pour les entreprises de mettre en oeuvre ces mesures dans leur organisation du travail", a souligné la fédération patronale.

Ces réformes répondent à un besoin social de mieux concilier la vie professionnelle et la vie familiale, reconnaît-elle. Mais l'octroi plus flexible de congés thématiques (par exemple le congé parental pris par demi-jour) représente un défi de taille à relever pour les entreprises. "Ce ne sera pas facile de répondre à toutes les demandes individuelles et de rassembler ensuite les pièces du puzzle. Les entreprises devront bien réfléchir à la façon de mettre tout cela en œuvre de manière praticable. Ce ne sera pas facile, certainement pour les entreprises industrielles qui fonctionnent par équipe et en flux continu", a expliqué Monica De Jonghe, conseillère à la fédération. "La Belgique est la championne du monde des congés et l'on ajoute à chaque fois une nouvelle couche sans œuvrer à une certaine uniformité de notre système", a-t-elle ajouté. "Il est urgent que l'on donne plus de marge à la flexibilité à la demande de l'employeur afin de faire face aux défis de la révolution numérique. Aujourd'hui, cela n'est possible que par le biais de règlements collectifs, qui à chaque fois butent contre le veto des syndicats", a-t-elle conclu. La FGTB s'est en revanche réjouie des propositions parlementaires. "C'était une demande des syndicats. Nous sommes contents que la concertation sociale ait livré des résultats, et qu'ils soient suivis par le gouvernement", a indiqué un porte-parole. (Belga)

Vos commentaires