En ce moment
 

Le Premier ministre s'exprime au sujet des prépensions à 56 ans pour les employés de Carrefour : "Il faut traiter ce dossier avec une sérénité nécessaire"

La direction de Carrefour avait annoncé une restructuration en janvier dernier, menaçant 1.233 emplois en Belgique. Syndicats et direction ont finalement abouti à un compromis lundi. Leur accord intègre une mesure de mise à la prépension à partir de 56 ans. Mais il faut encore l'aval du SPF Emploi.

Prendre sa prépension à 56 ans, c'est une exception à la loi. Elle peut être demandée mais pas forcément accordée. Dans le cas de Carrefour, le ministre flamand de l'Emploi indique qu'il va refuser la demande. Ce qui pose un problème d'égalité entre les travailleurs.

Le premier ministre Charles Michel s'est exprimé à ce sujet: "S'agissant de Carrefour, il faut traiter ce dossier avec une sérénité nécessaire, une rationalité nécessaire. Il y a une réglementation que tout le monde connaît puisque elle a été communiquée. Cette réglementation pourra connaître des évolutions dans les prochaines années sur l'âge au départ desquels un accès est possible pour ce type de mécanisme. Et le ministre de l'Emploi va provoquer une rencontre avec ses homologues afin qu'il y ait la possibilité de s'accorder sur l'interprétation de la législation de la réglementation. Ce sera l'occasion pour chacun de donner son point de vue sur ce sujet et nous mettrons en oeuvre la décision après avoir été complètement informés des positions de chacun sur le sujet."

Vos commentaires