En ce moment
 
 

Le PS présente 13 mesures pour augmenter le pouvoir d’achat des Belges: un nouveau coup porté au gouvernement?

Le PS présente 13 mesures pour augmenter le pouvoir d’achat des Belges: un nouveau coup porté au gouvernement?
 
 

La sortie ne passe pas inaperçue. Le Parti socialiste, membre notamment du gouvernement fédéral, a présenté 13 mesures pour soutenir le pouvoir d'achat de la classe moyenne.

Mais la manière étonne. Est-ce normal qu'un membre d'un gouvernement présente ces propositions, comme s'il était en campagne ?

Le catalogue de mesures fait très campagne électorale. Taxe sur les riches, sur le patrimoine, des aides pour les factures d'énergie des classes moyennes. Or, nous ne sommes qu'à deux ans des élections, en théorie.

Et surtout : il arrive que des présidents de partis se livrent à ce genre d'exercice, mais ici, Paul Magnette n'était pas seul. Il était flanqué du vice-Premier Ministre, Pierre Yves Dermagne, censé défendre les choix du gouvernement. Qu'un vice-Premier mette la pression en conférence de presse, sur les autres membres du gouvernement, est beaucoup plus rare. Y compris sur des mesures qui ne sont pas prévues, dans l'accord de gouvernement.

Il s'agit d'un nouveau coup porté à la coalition Vivaldi, déjà malmenée ces dernières semaines. L'équipe d'Alexander De Croo va-t-il encore pouvoir tenir longtemps ? Cette sortie rajoute en tout cas de la pression, sur le Premier ministre.

Ces cinq derniers jours, des membres du gouvernement ont lancé en sous-marin, l'idée d'organiser des élections anticipées et donc de faire tomber le gouvernement.

Paul Magnette a réaffirmé sa volonté d'être Premier ministre, si on le lui demande en 2024. Georges-Louis Bouchez a fait pareil en visite chez un célèbre cuisiniste flamand. Et enfin, il y a eu cette conférence de presse cet après-midi. 


 

Vos commentaires