En ce moment
 
 

Le PS veut créer une "enveloppe pouvoir d'achat" d'un demi-milliard d'euros

Le PS veut créer une

Le Parti socialiste a avancé vendredi quatre mesures pour augmenter le pouvoir d'achat - dont la création d'une enveloppe "pouvoir d'achat d'un demi-milliard d'euros" - qu'il espère voir concrétisées dans les cinq prochains mois au parlement.

"Cinq mois, c'est court. Mais cela nous donne quand même la possibilité de rallier d'autres formations pour corriger les erreurs du gouvernement Michel et améliorer le quotidien des citoyens", affirme le président du PS Elio Di Rupo dans un communiqué, après l'acceptation par le Roi de la démission du gouvernement Michel et l'entrée en affaires courantes.

Les socialistes réclament le retour de la TVA sur l'électricité à 6% au lieu de 21%. Ils remettent aussi sur la table leur demande d'une enveloppe "bien-être" de 354 millions d'euros pour permettre aux partenaires sociaux de formuler une proposition de répartition de bénéficiaires qui augmente les allocations les plus basses dès 2019.

Troisième mesure, le PS propose de créer une enveloppe "pouvoir d'achat" de 500 millions d'euros dans le budget 2019 afin de "verser un montant directement sur le compte en banque des travailleurs qui ont des bas et des moyens revenus", voire des pensionnés et demandeurs d'emploi si les partenaires sociaux le décident.

Enfin, le PS réclame la gratuité de la visite chez le médecin généraliste. Le PS a évalue le coût total de ces mesures à 1,6 milliard. Pour le financer, il propose de recourir à un impôt sur le grand capital, d'appliquer le même impôt pour les revenus du capital et des plus-values que celui prélevé sur le travail, de renforcer la lutte contre la fraude fiscale ou encore d'obliger les grandes entreprises qui opèrent en Belgique à y payer leurs impôts.

Vos commentaires