En ce moment
 
 

Le roi Philippe assiste au 50e anniversaire des unités spéciales de la police fédérale

Le roi Philippe assiste au 50e anniversaire des unités spéciales de la police fédérale
 
 

(Belga) Le roi Philippe a assisté aux célébrations des 50 ans de la Direction des Unités Spéciales (DSU) de la police fédérale, en présence également du Premier ministre Alexander De Croo, de la ministre de l'Intérieur, Annelies Verlinden, du ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne et du secrétaire d'État à la Digitalisation, Mathieu Michel.

La ministre Verlinden, le commissaire général de la police fédérale, Marc De Mesmaeker, et le directeur des unités spéciales, Roland Pacolet, ont pris la parole en présence du souverain. Le Roi s'est ensuite entretenu avec les membres des cinq composantes de la DSU, à savoir intervention, observation, arrestation, négociation et agents infiltrés. Durant une cérémonie organisée dans la cour de la caserne, le roi Philippe a remis un nouveau fanion à M. Pacolet, et une démonstration des unités spéciales a suivi. Dans un premier temps, une arrestation de divers suspects armés a été simulée, dans un second temps il s'agissait d'une simulation d'une attaque terroriste dans un hôtel, avec des victimes civiles. Celles-ci devaient être placées en sécurité par les unités spéciales avant que l'assaut puisse être donné. Les unités spéciales sont tous les jours prêtes à passer à l'action pour des interventions, observations ou négociations dans les situations de crise les plus délicates, comme des prises d'otages, des enlèvements et des détournements. Au cours du demi-siècle passé, ces unités se sont hissées parmi les groupes d'interventions anti-terroristes les plus efficaces. Lors de sa mise sur pied en 1972, le groupe Diane comptait 75 membres. De nos jours, les unités spéciales comptent 550 membres à tous niveaux. (Belga)


 

Vos commentaires