En ce moment
 
 

Le vote électronique, c'est terminé en Wallonie!

 
 

Dès 2012, les électeurs wallons repasseront au "bon vieux crayon rouge" dans tous les bureaux de vote de la région. Le gouvernement wallon a en effet décidé d'abandonner le vote électronique dans les 39 communes pilotes.

Depuis 1991, 39 communes pilotes avaient adopté le vote électronique, mais dès les prochaines élections communales de 2012, toutes les communes wallonnes retourneront au vote papier. Le gouvernement wallon a pris cette décision parce que les mises à jour du matériel, obsolète, sont devenues impayables, explique le ministre wallon des pouvoirs locaux, Paul Furlan. "La mise en place de ce type de système est relativement lourde et onéreuse [ndlr: 2 millions d'euros], et nous sommes dans une période économique où, au niveau de la Région wallonne, il y a sans doute d’autres priorités que le vote électronique à envisager", a-t-il expliqué à notre journaliste Dominique Henrotte.

Vote électronique: trop peu de preuves

Outre le problème du coût, l'autre problème du système de vote électronique actuel, c'est le manque de preuves qu'on a voté: "La personne ne dispose pas d'un papier ou d'une preuve de ce qu’elle a fait, ce qui pose problème. Si on sort un petit ticket de caisse, reprenant le vote effectué, ça peut rassurer la population", explique Didier Piette, responsable informatique de la commune d’Estinnes.

La solution: le stylo optique?

Le projet qui a retenu l’attention du gouvernement wallon, c'est le stylo optique, qui permet de garder une trace du vote. Le ministre Furlan va essayer de convaincre ses homologues des autres Régions et du fédéral de l’utiliser: "Le système de vote fédéral par ordinateur classique coûte environ 4 euros par bulletin de vote, le système de stylo intelligent coûte quant à lui environ 1,35euros, cela diminuerait donc les coûts par trois pour un système plus simple, plus efficace et plus rapide et surtout qui permet le contrôle démocratique", explique encore le ministre.



Un nouveau système dès 2014?

Si ce système de stylo intelligent passe l’épreuve de la phase de test, il pourrait entrer en vigueur pour les élections de 2014.

Abandon du vote électronique: "ahurissant" pour Jean-Luc Crucke

Le député wallon et bourgmestre de Frasnes-lez-Anvaing, Jean-Luc Crucke (MR), trouve "ahurissante" la décision du gouvernement wallon d'abandonner le vote électronique dans les 39 communes pilotes pour les élections communales de 2012, a-t-on appris samedi dans un communiqué. M. Crucke estime que les bourgmestres et les administrations communales doivent être consultées. "C'est un principe démocratique. Le pouvoir le plus proche du citoyen doit pouvoir organiser des élections de la manière la plus appropriée à sa réalité."

"Nous ne plaidons pas pour une généralisation du vote électronique. Nous insistons sur l'importance du respect du choix posé par les communes", a-t-il encore ajouté. Par ailleurs, le Mouvement réformateur s'interroge sur les conséquences financières de la décision.

 




 

Vos commentaires