En ce moment
 
 

Les Flamands aiment Charles Michel: "Il peut parler les deux langues, c'est positif"

 
 

Retour sur la personnalité du futur premier ministre, Charles Michel. Comment est-il perçu en Flandre ? Voici quelques réactions d’électeurs flamands récoltées dans les rues de Malines.

Le nouveau gouvernement fédéral provoque des réactions plutôt positives dans le nord du pays. La plupart des électeurs flamands connaissent Charles Michel et le choix d’un premier ministre francophone ne semble pas gêner.

Dans les rues de Malines, une dame s’est exprimée en mettant en avant son bilinguisme : "Charles Michel peut parler le néerlandais et le français, ce qui est positif. Le Premier ministre doit pouvoir parler les deux langues."

Une autre électrice du nord du pays estimait quant à elle qu’« il y a beaucoup de chances qu’il puisse réussir car, il a des idées correspondant à celles des flamands."

"Il est calme, il connaît ses dossiers et je pense qu’il va bien remplir son rôle", a ajouté un homme interrogé également dans la province d’Anvers.
 
Si l’essentiel pour eux réside surtout dans les futures mesures prises par la nouvelle coalition politique, les décisions concernant le volet des pensions font déjà débat aussi bien dans le nord que dans le sud du pays.





 

Vos commentaires