En ce moment
 

Les formations en alternance en construction en plein essor

(Belga) Jean-Claude Marcourt, le vice-président du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et ministre de l'Enseignement supérieur, s'est déplacé jeudi sur le campus d'Arlon au sein de la Haute Ecole Robert Schuman. L'occasion de faire le point sur la politique d'enseignement en alternance dans l'Enseignement supérieur.

Ces formations du secteur chantier s'adressent à ceux qui possèdent déjà un diplôme (BAC +3) et sont uniquement données dans cet établissement en Fédération Wallonie-Bruxelles. Les formations en alternance connaissent un véritable essor depuis le lancement du projet, en 2011. Le nombre d'étudiants inscrits dans les différentes branches a explosé. "Prenons le Master en gestion de chantier. Rien que cette année, nous comptons 51 candidats. Il y a sept ans, nous avions démarré la formation avec sept éléments. Outre ce Master en gestion de chantier, on en compte aujourd'hui 10 autres spécifiques: gestion de production (2 cursus), génie analytique, gestion des services généraux (2 cursus), gestion seule, gestion de la maintenance électromécanique, sciences informatiques et sciences du travail (2 cursus). Un Bachelier en mécatronique et robotique existe également depuis 2016. Au total, nous avons donc environ 250 jeunes qui suivent en ce moment ces différents cursus", explique le directeur de l'établissement, Georges Sironval. L'alternance reste le meilleur moyen pour combiner apprentissage et formation. Les perspectives d'emploi sont légion après les deux années de formation. "On vient de tous les coins du pays pour les suivre. Il faut savoir que 20% des étudiants proviennent du Brabant wallon. Et en plus, les étudiants sont rémunérés durant leur formation. On ne fait pas que 'mettre' des étudiants dans les entreprises. 95% des inscrits décrochent un emploi après leur formation en alternance. (...) Le secteur manque cruellement de main d'oeuvre, notamment pour trouver des gestionnaires de chantiers", conclut Jean-Claude Marcourt. (Belga)

Vos commentaires