M. Gatz annonce l'ouverture d'une enquête sur la compagnie Troubleyn de Jan Fabre

(Belga) Le ministre flamand de la Culture, Sven Gatz, a affirmé jeudi prendre au sérieux la lettre ouverte publiée par une vingtaine de collaborateurs et stagiaires de Jan Fabre se plaignant du comportement de l'artiste anversois et annoncé que son administration ouvrirait une enquête sur la compagnie de danse Troubleyn.

"Je suis préoccupé par le contenu de la lettre", a déclaré M. Gatz (Open Vld), lors de l'émission "De Ochtend" de la VRT-radio, ajoutant avoir été informé de cette affaire voici dix jours. "Toute plainte sur des comportements transgressifs doit être prise au sérieux", a souligné le ministre. Selon lui, le département culture, jeunesse et médias de son administration va se pencher sur cette affaire. "Un audit par mon administration offre la possibilité de donner la parole à toutes les parties. J'attends les conclusions de mon administration avant d'entamer d'autres étapes", a précisé M. Gatz dans un communiqué. La compagnie Troubleyn reçoit des subsides du gouvernement flamand. Les conditions fixées sont notamment le respect du droit du travail et n'autorisent dès lors pas les comportements transgressifs, selon le ministre. Une enquête qu'il a fait réaliser dans le secteur de la culture et des médias montre qu'une femme sur deux qui y est active a fait l'expérience de comportements inappropriés. Quatre pour cent d'entre elles ont fait état de contact sexuel forcé ou de chantage. A la suite de la publication des résultats de cette enquête, M. Gatz souhaite développer un plan d'action en collaboration avec les syndicats. (Belga)

Vos commentaires