M. Jambon annonce des contrôles renforcés dans les trains pour les migrants en transit

M. Jambon annonce des contrôles renforcés dans les trains pour les migrants en transit

Le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon, a pris lundi de nouvelles mesures pour combattre le phénomène des migrants en transit, dont des contrôles policiers supplémentaires dans les trains desservant Bruxelles, a annoncé son cabinet en réponse à des critiques sur la dispersion des efforts.


Les autorités veulent s'attaquer au "business model" des passeurs

L'objectif est contrôler plusieurs fois par semaine, avec des équipes spéciales, les lignes utilisées par les trafiquants (d'êtres humains) entre Bruxelles-Nord et la Côte, mais aussi les autres liaisons potentiellement utilisées par les passeurs pour transporter illégalement des migrants, comme les lignes entre la France et la Flandre occidentale, a précisé son porte-parole, Olivier Van Raemdonck, à l'agence Belga. Selon M. Van Raemdonck, les autorités veulent s'attaquer au "business model" des passeurs qui se servent de la gare de Bruxelles-Nord pour amener des "transmigrants" en séjour illégal à proximité des parkings installés le long des grands axes routiers d'où ils tentent de rejoindre la Grande-Bretagne sans avoir toujours conscience des dangers liés à leurs tentatives de traverser la Manche.


Les villages aussi seront contrôlés

Les contrôles seront aussi renforcés dans les villages situés à proximité de ces parkings. Les autres actions policières seront davantage ciblées avec une coordination accrue entre les polices fédérale et locales dans les provinces les plus affectées par l'afflux de migrants, a ajouté le porte-parole de M. Jambon (N-VA). La concertation sera aussi renforcée entre la police et les différents parquets afin de recueillir davantage d'informations sur le fonctionnement des réseaux de passeurs.


En centres fermés

Toujours selon Van Raemdonck, l'Office des Etrangers prévoira une capacité prioritaire pour accueillir en centres fermés, en vue de leur éloignement, les migrants en transit interpellés lors des actions policières. Les ministres de l'Intérieur et de la Justice, Koen Geens (CD&V), travaillent à la rédaction d'une nouvelle circulaire qui contiendra des "directives claires, pratiques et simplifiées" pour les interventions policières. Ces mesures ont fait l'objet de concertations avec les différents services concernés, a encore précisé le porte-parole. M. Jambon avait déjà appelé, dans la presse flamande de lundi, tous les bourgmestres du pays à travailler avec le gouvernement fédéral et plaidé pour l'élaboration d'une seule approche, "de Bruxelles à la Côte".

Vos commentaires