En ce moment
 

Marché du gaz et de l'électricité: la Wallonie toujours plus proche d'un GRD unique

(Belga) La commission Energie du Parlement de Wallonie a approuvé jeudi le projet de décret visant à la simplification des procédures qui entourent le mandat des gestionnaires de réseaux de distribution énergétique. Le texte, en autorisant le gouvernement à intervenir afin de privilégier une rationalisation territoriale, doit notamment permettre à la Région d'évoluer vers une plus grande homogénéité de la distribution d'énergie sur son territoire, ce qui, in fine, la conduira sur la voie d'un gestionnaire de réseaux de distribution unique, a défendu le ministre wallon de l'Energie, Jean-Luc Crucke (MR).

"Nous comprenons la volonté de simplification et de rationalisation mais nous nous inquiétons, tout comme l'Union des villes et des communes de Wallonie, des atteintes à l'autonomie communale que ce projet implique", avait auparavant souligné Joëlle Kapompole (PS). "Nous nous interrogeons également sur la raison de l'urgence imposée par le gouvernement", a-t-elle ajouté. "Cette urgence est justifiée par la situation des 4 communes (Comines, Celles, Mont-de-l'Enclus et Ellezelle) qui ont été exclues de l'intercommunale flamande Gaselwest et dont le préavis arrive à échéance le 1er avril 2019", a expliqué Jean-Luc Crucke selon qui le projet de décret examiné ce jeudi ne constitue qu'un pas supplémentaire vers un GRD unique. "Il n'est pas question de se substituer aux communes. Au contraire, nous devrons écouter leur proposition et nous ne pourrons y déroger que si elle ne vont pas dans le sens de plus d'homogénéité", a poursuivi le ministre en répétant qu'un GRD unique "est bien la seule voie à suivre" pour la Wallonie. (Belga)

Vos commentaires