Complétez cette excuse "odieuse" de l'homme qui a mis la main aux fesses de Simonet: "Excusez-moi, je vous avais pris pour..." (vidéo)

La députée CdH au parlement wallon Marie-Dominique Simonet était l'invitée politique de la rédaction de Bel RTL ce matin. Elle évoquait une cause qui lui tient à coeur: le droit des femmes. À l'approche du 8 mars, la journée internationale des femmes, le CdH a d'ailleurs décidé d'organiser une action pour cette journée spéciale: "remettre dans les gares un sifflet symbolique aux femmes, pour qu'elles puissent se faire entendre en cas de problème".

La députée a également évoqué qu'en politique, les comportements étaient très sexistes et que "le monde de la politique belge était un monde de machos".

Et de révéler que ce n'est pas le seul milieu concerné: "Dans une autre vie, j'ai travaillé dans le monde des transports et de l'industrie (ndrl: au port autonome de Liège), et oui, là-bas aussi, il y a quelques machos et puis il y a d'autres hommes qui sont tout à fait normaux".

Alors que notre journaliste Martin Buxant lui demande si elle a déjà été victime de comportement dégradant ou sexiste, la députée demande la permission de raconter une anecdote qui lui est arrivée: "Je suis dans un cocktail, une réception où il y a essentiellement des hommes. Il y a des manges-debout, on est autour d'une table, trois quatre hommes et moi-même. Un homme arrive par derrière et me met la main aux fesses d'une façon très appuyée, les femmes comprendront. Tous les autres hommes présents le regardent et lui disent: "Tu es complètement fou". Je me retourne folle furieuse -la main est encore là- et le type se décompose quand il me voit et il a cette phrase odieuse: "Excusez-moi, je vous avais pris pour ma secrétaire". Tout est dit. C'est horrible. Donc sa secrétaire doit assumer cela, c'est odieux."

Vos commentaires