En ce moment
 
 

Maxime Prévot élu président des Engagés: "On a accepté de débattre sans tabou de tous nos éléments de doctrine"

 
 

Le Namurois Maxime Prévot a sans surprise été "réélu" à la présidence des Engagés, après avoir pris la présidence du cdH en janvier 2019. Il a récolté 81,7% des voix à l'élection interne, selon les résultats annoncés mercredi soir par le parti. Le président fraîchement réélu était l'invité de Fabrice Grosfilley ce jeudi matin sur Bel RTL. 

Être élu président des Engagés et non plus du cdH, c’est une fierté ?

"Oui parce que cela clôture deux ans de profonds processus de transformation, beaucoup plus participatifs. On a accepté finalement de débattre sans tabou de tous nos éléments de doctrine."

Vous avez remis le programme à zéro ?

"Voilà… pas seulement entre nous mais aussi avec les citoyens, y compris ceux qui sont en colère vis-à-vis de la politique, ceux qui ont envie d’une autre politique, pour pouvoir définir les contours d’un projet qui plutôt que d’être à chaque fois ancré par héritage dans le passé est surtout l’incarnation d’un projet qui répond aux défis de l’avenir."

Vous faites un pas vers un mouvement plus laïc quand même ?

"Pas laïc parce que la laïcité en Belgique a une tonalité toute particulière et est reconnue et financée elle-même comme un culte non-confessionnel. Mon objectif n’est pas d’être dans une formation laïque. Par contre, c’est de rassembler les citoyens quelque soit leur opinion religieuse ou philosophique."


 

Vos commentaires