En ce moment
 
 

Maxime Prévot est "en grande forme" ce matin, à l'idée de remplacer Benoit Lutgen à la tête du cdH

Maxime Prévot est "bien, en grande forme", ce jeudi matin, quelques jours après la démission de Benoit Lutgen de la présidence du cdh. Le bourgmestre de Namur est le candidat principal à sa succession.

Il a expliqué à Martin Buxant qu'il était au courant depuis peu. "J'avais le plaisir d'être mis dans la confidence depuis quelques jours seulement. Mais il est vrai que quand il m'a contacté pour m'informer de intentions, et vérifier si oui ou non, j'étais preneur pour prendre le relais, j'ai été surpris".

Une surprise car, d'après le bourgmestre de Namur, "nous n'étions pas dans un contexte où quiconque réclamait sa tête, personne ne le poussait dans le dos, le parti est pleinement apaisé et se met en ordre de marche pour le scrutin à venir".

La décision de Benoit Lutgen, pour autant, inspire "de la compréhension, du respect pour le travail abattu" à celui qui est également député régional. Prévot a ensuite tiré le bilan de la présidence de Lutgen et de tout le bien qu'il a fait au cdH depuis 2011.

Vos commentaires