Mme Rutten prend le contre-pied du ministre bruxellois Vanhengel à propos de la N-VA

Mme Rutten prend le contre-pied du ministre bruxellois Vanhengel à propos de la N-VA

(Belga) La présidente de l'Open Vld, Gwendolyn Rutten, a pris vendredi soir le contre-pied du ministre bruxellois Guy Vanhengel (libéral flamand lui aussi), en affirmant qu'il n'était "pas intelligent d'exclure par avance un parti (la N-VA, ndlr) quand on gouverne la Belgique avec lui".

"Nous dirigeons aujourd'hui la Belgique avec la N-VA. Ce parti a un objectif, la scission du pays, qu'elle a mis de côté pour diriger la Belgique (dans le gouvernement du Premier ministre Charles Michel, ndlr). S'il met de côté, à Bruxelles, son programme communautaire et ses (dirigeants) communautaires durs, on ne peut dire qu'on l'exclut à l'avance", a déclaré Mme Rutten lors de l'émission De Afspraak op Vrijdag sur la VRT-télévision. M. Vanhengel, ministre bruxellois des Finances et patron de l'Open Vld dans la capitale, avait affirmé dans une interview publiée samedi dernier par le journal 'L'Echo' que "la N-VA n'est pas apte à gouverner Bruxelles, car elle n'en veut pas, de Bruxelles comme Région". Il semblait répondre aux propos du président de la régionale bruxelloise du MR, Didier Reynders, qui s'était dit prêt à travailler avec la N-VA à Bruxelles après les élections régionales de 2019. (Belga)

Vos commentaires