En ce moment
 
 

Nethys: Stéphane Moreau et les autres administrateurs vont-ils recevoir leur 500.000 euros d’indemnités?

Olivier Bierin, le député wallon Ecolo, était l’invité de la matinale de Bel RTL. Au micro de Fabrice Grosfilley, il a commenté les derniers développements de l’affaire Nethys.

Le député wallon a évoqué les missions du nouveau Conseil d’administration de Nethys. Pour rappel, Ecolo a accepté la nomination de trois nouveaux administrateurs pour la société, le CA devant être remplacé après la démission des administrateurs dimanche. Ceux-ci doivent officiellement être nommés ce vendredi lors d'une assemblée générale extraordinaire.

"Les administrateurs vont devoir assurer la gestion quotidienne de l’entreprise. Ils vont devoir examiner les actes qui ont été posés jusqu’ici, notamment les licenciements, les départs prononcés lundi du management avec indemnités. Pour Ecolo, il est hors de question que ces personnes reçoivent des indemnités, elles ont commis des fautes graves avérées. Le CA devra se pencher sur ces questions-là. Il devra aussi mettre en place toutes les procédures possibles pour clarifier les situations des filiales et des contrats de vente pris dans des conditions douteuses. Ils devront préserver les intérêts des actionnaires publics", a-t-il indiqué.

Fabrice Grosfilley : Vous demandez aux administrateurs de revenir sur l’accord de départ avec les deux ans d’indemnités (plus ou moins 500.000 euros) qui était signé lundi et qui était confirmé par Muriel Targnion hier matin sur Bel RTL ?

Olivier Bierin : Pour nous, c’est une décision qui doit être remise en cause et qui doit être examinée. Ce sera la mission du CA de voir quelles sont les pistes et quelles sont les conditions dans lesquelles cette décision a été prise.

F.G. : Est-ce qu’on va voter la décharge aux administrateurs sortants de Nethys ? C’est-à-dire la garantie qu’ils ne seront pas poursuivis dans le futur.

O.B. : Certainement pas, cela fait partie du mandat qui est donné ce midi à l’assemblée générale et cela faisait partie aussi des garanties qu’on voulait obtenir avant de donner notre accord. La décharge des administrateurs ne doit pas être prononcée.

Les administrateurs sortants de Nethys pourraient donc éventuellement être poursuivis en justice.

Vos commentaires