En ce moment
 

Olivier Chastel balaye toute discussion institutionnelle

(Belga) "L'heure n'est pas aux discussions institutionnelles", estime vendredi le président du MR Olivier Chastel, réagissant à une lettre ouverte de plusieurs membres de son parti plaidant pour une refédéralisation de certaines compétences.

Les questions institutionnelles "n'ont pas été au centre des discussions au cours cette législature et ne le seront pas avant son terme", a insisté le chef de file des libéraux francophones. "Le programme général du MR sera débattu début 2019 en vue des élections du mois de mai. Le chapitre institutionnel et toutes les mesures permettant d'améliorer l'efficacité des institutions seront abordés à cette occasion", a-t-il précisé. A l'initiative des Jeunes MR, plusieurs responsables libéraux ont lancé vendredi matin un appel pour "remonter au niveau de l'Etat fédéral des compétences qui, dans le passé, ont été transférées aux entités fédérées", comme la Mobilité, l'Energie, le Commerce extérieur ou la Santé. Parmi les signataires de cette lettre ouverte figurent deux ministres fédéraux, Sophie Wilmès et François Bellot, la présidente du Sénat, Christine Defraigne, et plusieurs députés. (Belga)

Vos commentaires