En ce moment
 

Pacte énergétique: rien de neuf hormis l'annonce d'une nouvelle étude, juridique cette fois

Pacte énergétique: rien de neuf hormis l'annonce d'une nouvelle étude, juridique cette fois

(Belga) La ministre de l'Energie, Marie Christine Marghem, a une nouvelle fois fait l'unanimité contre elle mercredi en commission de l'Economie de la Chambre alors que le parlement la presse d'atterrir avec le pacte énergétique. La ministre MR a annoncé une nouvelle étude, juridique cette fois.

Une des pistes étudiées dans le cadre de la transition énergétique est celle de la mise en place d'un mécanisme de rémunération de capacité de la production électrique (CRM), sachant que dans un scénario de sortie du nucléaire, prévu par la loi de 2015, plus de la moitié de cette production trouverait son origine dans des centrales au gaz. Elle a fait l'objet d'une étude, à laquelle se sont ajoutées d'autres, du professeur Johan Albrecht et du Bureau du plan sur le coût de la sortie du nucléaire. "L'étude sur le CRM va se compléter d'une étude juridique tout bientôt avec laquelle j'irai à la Commission européenne", a indiqué la ministre, soulignant que le choix de projets déjà étudiés par l'exécutif communautaire, à l'initiative d'autres Etats-membres, pourrait réduire les délais d'attente. Plusieurs députés, y compris de la majorité, ont rappelé à la ministre que le pacte énergétique était attendu depuis 2015. La ministre a rappelé qu'elle n'était pas seule à la manoeuvre et que seules les Régions wallonne et bruxelloise ont à ce jour avalisé le projet de pacte. Elle a notamment dit compter sur la "proactivité" de la Région flamande dont on attend le feu vert, avec celui du fédéral. (Belga)

Vos commentaires