Pas de fermeture imminente pour le centre d'accueil des demandeurs d'asile de Belgrade

Pas de fermeture imminente pour le centre d'accueil des demandeurs d'asile de Belgrade

(Belga) Le site de la Défense situé à Belgrade (Namur) et mis à disposition de la Croix-Rouge pour l'accueil des demandeurs d'asile n'est pas menacé à court terme. "Aucune consigne d'un quelconque départ précipité pour le 1er avril n'a été donnée ni par Fedasil, ni par la Défense. Les craintes d'une fermeture du centre à brève échéance sont donc totalement infondées", a assuré mercredi le bourgmestre de Namur, Maxime Prévot. Le centre poursuivra ses activités pendant encore un an au minimum, a-t-il ajouté.

La semaine passée, le quotidien L'Avenir annonçait que le site devrait être évacué pour le 1er avril car la Défense souhaite le vendre. Une nouvelle qui a semé l'inquiétude parmi les résidents du centre et les citoyens impliqués dans sa gestion. Depuis, des contacts ont eu lieu entre les différentes parties prenantes. Mercredi, le bourgmestre Maxime Prévot a réuni autour de la table des représentants du Collectif Citoyens solidaires, du commandant militaire de la province, de la Croix-Rouge, du Bureau économique de la Province (BEP), du ministre wallon en charge des zonings ainsi que des membres du collège communal. Contrairement à ce qui était craint, "l'activité du centre pourra se poursuivre dans les mêmes conditions et suivant la même configuration qu'actuellement au minimum durant une année encore, période qui sera nécessaire pour finaliser les procédures administratives d'acquisition des terrains par le BEP", a indiqué le bourgmestre dans un communiqué envoyé à l'issue de la réunion. (Belga)

Vos commentaires